Auteur/autrice : Stephane BASA

Depuis la Guyane

 

Depuis la Guyane, nous avions déjà pris en photo l’ensemble des dentelles du cygne. Nous avons alors fait cette image avec IRIS pour essayer de voir plus de détail de cette nébuleuse. Nous pouvons donc voir plus de lumière et de couleur dans les filaments de gaz de cette nébuleuse. Les couleurs correspondent au rouge de l’hydrogène et au vert-bleu  de  l’oxygène.

Cette nébuleuse a été créée par une supernova, elle est a une distance de 1500 années-lumière de nous.
Nous aimons beaucoup les couleurs et la finesse des filaments de gaz.

Le blog de l’école est disponible ici.

 

Quelques détails techniques

  • Acquisition en mode image pré-traitée 9 poses de 3 minutes avec le filtre Ha et 5 poses de 3 minutes avec le filtre O3, soit un total de 42 min de pose.
  • Addition des poses de chaque filtre avec le logiciel siril, puis composition HOO à partir des images additionnées.
  • Calibration couleur et histogramme avec siril.
  • Masque de saturation couleur et contraste avec le logiciel Luminar AI
  • Traitement léger du bruit avec le logiciel Topaz Denoise
  • Beaucoup de difficulté à traiter cette image à cause de zones rouges, Mr Basa Stéphane (astronome) nous a expliqué que ce phénomène provenait du capteur dans le rouge.

Projet Dreux-IRIS

Les élèves du dispositif Sup’Sciences du lycée Branly de Dreux ont présenté leur travail réalisé avec le projet IRiS, dans le cadre des Rencontres Jeunes Chercheurs. Ces Rencontres sont organisées par la région Centre Val-de-Loire et elle visent à promouvoir le travail scientifique des plus jeunes. Une délégation de coordinateurs scientifiques et culturels est venue à Dreux le jeudi 5 mai : les élèves ont présenté un poster qui relate leur aventure cosmique.

Un très beau moment d’échange !

Quand un astéroïde tourne sur lui même

Voilà une très belle observation menée par Pauline Bourguet du Lycée Cantau d’Anglet dans le cadre de l’atelier astronomie.
 
A partir des images acquises avec IRIS de l’astéroïde (2860), elle a réussi à calculer la période de rotation de celui-ci. Elle a ainsi trouvé une période de rotation de 0,11154 jour, valeur qui est très proche de celle trouvée dans une base de données (site de Raoul Behrend), soit 0,11095 jour. Cela fait un écart de seulement  0,5%, de quoi donner bien des idées à d’autres classes.
 
Encore bravo à Pauline, son professeur, David Augustin et toute la classe pour ce très beau résultat.
 

Une petite promenade dans Orion

Les élèves du dispositif d’excellence “Sup’sciences” du Lycée Edouard BRANLY de Dreux se sont promenés dans la constellation d’Orion le 3 janvier 2022. Pour la première observation de la nouvelle année, les images sont particulièrement réussies.

Bravo aux élèves: Sannier Clément, Baudin Eloise, Baruzier Camille, Lechen Augas Fatma, Desnos Enzo et Bidault Solène, ainsi qu’à leur professeure, Emmanuelle Jammart.

Reprise des observations

Cela a été long et bien compliqué, mais les observations sur IRiS ont bien repris. Le Collège-Lycée Sainte Croix Saint Euverte a ainsi pu mener des observations afin de nous aider à valider le système. Le bilan très complet est disponible ici, de quoi motiver tout le monde.

IRiS de retour!

Cela a été très long, mais IRiS vient d’être réinstallé après trois jours de travail. Le travail a été très dense puisqu’il a fallu installer la nouvelle monture, remettre le tube optique, refaire l’ensemble des réglages mécaniques et optiques, etc.

Il y a encore un peu de travail en vue, mais les choses avancent et c’est l’essentiel!

IRiS déconfiné mais encore emballé…

Ca y est, IRiS est bien rentré à l’Observatoire de Haute-Provence !
Après une période de maintenance effectuée chez son constructeur Astelco en Allemagne, le confinement a retardé son réacheminement en France.

 

Les différentes opérations de maintenance ont été menées avec succès : réaluminure du miroir primaire, nouvel alignement du secondaire, changement du pilier (suppression du retournement lors du passage au méridien). Autant de modifications qui vont nettement améliorer les performances du télescope.

IRiS a finalement été reçu à l’OHP le 15 mai dernier et son remontage sera effectué dès que les conditions le permettront. Le planning prévisionnel prévoit son retour opérationnel dans le courant de l’été et sera à nouveau utilisable pour des observations en classe dès la rentrée en septembre 2020.

 

Nouvelle année pour un nouvel IRiS !

En ce début d’année, IRiS n’est plus dans sa coupole… Pas d’inquiétude, il est parti en cure de jouvence.

 

L’opération de maintenance en cours va provoquer l’immobilisation du télescope pendant 1 mois entier. Il s’agit d’une opération lourde : réaluminure du miroir primaire et changement du pilier. Le tube a donc été démonté, envoyé chez le fabricant ASTELCO en Allemagne où la réaluminure du miroir sera réalisée ainsi que quelques modifications techniques. Le tube et les miroirs seront ensuite réacheminés à l’OHP. Le pilier actuel sera remplacé permettant l’installation d’une nouvelle monture qui ne causera plus de retournement lors du passage au méridien. Puis le tube sera remonté.

Rendez-vous donc normalement la première semaine de février pour le remontage d’IRiS avec un miroir comme neuf et un nouveau pilier !