Aller au contenu

Conditions météo

Couverture nuageuse
Température
Humidité
Vent
AllSky

AllSky

Seeing

AIDE

Informations utiles

  • La page est mise à jour automatiquement toutes les minutes.
  • Il est possible de grossir les différents graphes (clique gauche sur une ordinateur, pincement avec deux doigts sur une tablette).

Conditions d’observations

Les conditions à l’instant présent sont résumées dans la section Conditions actuelles:

  • Les conditions (la vitesse du vent, la couverture nuageuse et l’humidité ambiante) sont optimales lorsque toutes les sections sont en vert.
  • Dès qu’un de ces conditions se dégrade, la section correspondante passe à l’orange, puis au rouge.
  • Il suffit qu’une seule de ces sections soit en rouge pour que les observations soient impossibles (trop de vent, trop de nuages, pluie, etc.).

La station météorologique

  • Les données sont principalement données par une station Boltwood installée à proximité immédiate d’IRiS.
  • Les différents capteurs sont lus toutes les 2 secondes par IRiS afin de vérifier que les observations soient toujours possibles. Toutefois, sur les diagrammes, le pas en temps n’est que de 30 secondes afin de limiter le nombre de données à visualiser.
  • En cas de pluie, la vitesse du vent ne peut être mesurée, le capteur de vent faisant également office de capteur de pluie.

Qualité optique du ciel (Seeing)

La qualité optique du ciel est en partie lié au Seeing mesuré durant la nuit. Il s’agit en effet d’un paramètre extrêmement important en astronomie puisqu’il caractérise la netteté des images: plus la valeur du seeing est faible, plus il sera facile de distinguer des détails. Un bon seeing a typiquement une valeur inférieure à 2,0 arcsec.

Image du ciel au-dessus du site d’observation (AllSky)

L’image est prise par une caméra installée sur le côté où est installé le télescope IRiS. Elle permet une surveillance en continu de tout le ciel (180 ° par 180 °), la nuit comme le jour. Elle offre ainsi la possibilité d’évaluer, en temps réel, la qualité du ciel nocturne et d’enregistrer des phénomènes rapides (météores, bolides…) ou plus lents (satellites, fusées,  nuages, noctulescents, lumière zodiacale, aurores, luminescence, etc.).